La vérité démocratique selon les financiers